節分 Setsubun, le jour où on mange 恵方巻き Ehōmaki

Le 4 février c’est 立春 « Risshun ».  « Ri : Ritsu » veut dire « établissement » et « Shun » veut dire « Printemps ».

« Risshun » veut donc dire « arrivée du printemps » selon l’ancien calendrier japonais.

Le 3 février, la veille de « Risshun » c’est 節分 « Setsubun », qui signifie « séparation des saisons ».



Une coutume du jour de « Setsubun » est de manger des 恵方巻き« Ehōmaki ».

恵方« Ehō » veut dire « direction pour obtenir la bénédiction ».

Ce sont en réalité de gros et long Maki.


Comme d’autres peuples, les japonais sont superstitieux et/ou aiment bien s’amuser ensemble.

Donc pour obtenir la bénédiction, le soir du 3 février, on mange des « Ehōmaki » en se tournant tous dans la même direction.

Chaque année, cette direction change. Cette année, ce sera 西南西 « Ouest-Sud-Ouest ».

Et on mange ce gros maki, entier, d’un coup en fermant les yeux et en faisant un vœux, sans rien dire …

Pourquoi est-ce le seul maki que nous ne coupons pas ? Ce serait pour ne pas couper les bons liens avec les dieux.


Il y a deux hypothèses principales sur l’origine de cette coutume.

 

La première hypothèse :

A la fin de la période d’Edo (vers 18 ou 19e siècle), cela aurait commencé parmi les dockers d’Osaka. Ils mangeaient ces gros maki en souhaitant obtenir la prospérité et pour éviter les malheurs.

 

La seconde hypothèse :

Cela viendrait d’un jeux érotique entre les dockers d’Osaka et les 遊女« Yujyo» (hôtesses des banquets de l’époque).

 

Après la deuxième guerre mondiale, cette coutume a disparu. Vers 1970, la coopérative de Nori (feuilles d’algue) d’Osaka a relancé cette coutume. Depuis, environ 50% des japonais continuent cette coutume, plutôt à l’ouest du Japon.


Le jour du 節分 « Setsubun» il y a une autre coutume, 豆まき« Mamémaki» (lancé de haricots de soja).


Qu’est ce que le lancé de haricots de soja ?

On jette des haricots de soja vers l’extérieur de maison en disant "鬼は外 Oni wa Soto” (Dehors les démons !) "福は内 Fuku wa Uchi” (Dedans le bonheur !)

Les enfants jettent des haricots de soja vers l’extérieur en chassant leurs Papas qui portent un masque de démons pour l'occasion. Et les Papas essaient d’échapper aux jets des haricots de soja en grimaçant pour la plus grande joie des petits.

Bien sûr, les enfants jettent des haricots de soja partout à l’intérieur de la maison. Souvent cette partie-là ne plait pas beaucoup aux Mamans.

Mais c’est très drôle pour les enfants. Quant j’étais petite j’adorais ça.

 

Pourquoi chasse-t-on les démons avec haricots de soja ?

Autrefois, on croyait à l’existence de Oni (Démons) qui nous font peur et mal. 

Et on croyait que des céréales comme haricots possédaient vitalité et magie.


Ensuite, après avoir chassé tout les démons, chacun mange le même nombre des haricots de soja grillés que son âge pour se souhaiter une bonne santé. 


Cette année, mangeons tous des Ehōmaki en nous tournant vers Ouest-Sud-Ouest et en pensant fort à un vœux ! Ou lançons-nous des haricots de soja … !


Je vous souhaite un bon Sestubun !


Kiyomi

 ようこそ ! Invitez-vous


Chez Les Japonaises !


Atelier cours de cuisine

こちらから => Particuliers

こちらから => Entreprises

Epicerie fine Privée Lille

by Kiyomi