牡丹餅  & 御萩 Botamochi & Ohagi

Ce gâteau est fait d’une boulette de riz ovale et de riz gluant à moitié écrasé avec une pâte d’haricot Azuki sucré qui enveloppe complètement la boulette du riz. On appel cette méthode d’écrasement du riz, “半殺し”, “Tuer la moitié” (dans le sens “Massacrer la moitié du riz”. Grace à cette pâte de riz à moitié battu, nous bénéficions de la texture moelleuse du riz qui se mélange avec la pâte d’haricot Azuki sucré dans le palet.   


Ce nom vient de "牡丹" Botan (Pivoine), à cause de son apparence qui se ressemble à cette fleur de Printemps. Cette pâtisserie très populaire au Japon est aussi appelé “御萩" Ohagi, ce nom vient du nom d’une fleur d’automne “萩" Hagi (Lesspedeza). Donc, plus précisément, on l’appel “牡丹餅" Botamochi en printemps et “御萩” Ohagi en automne.


Ce gâteau est l’Offrande pour les bouddhas au moment des 彼岸 Higan (Vers 21/03 et 23/09 chaque année, les jours d’équinoxe). Les moments d’Higan sont la période où le soleil se lève en plein Est et se couche en plein Ouest.

Depuis longtemps, nous pensons au monde mystérieux de l’autre côte de ce monde réel (c’est à dire le monde après la mort). Ces deux périodes spéciales d’année, nous avons une habitude de poser ce gâteau devant un 仏壇 Butsudan (Sanctuaire bouddhiste dans une maison, une armoire avec des portes en bois dorée et protègent une icône religieuse des ancêtres de famille) pour penser aux ancêtres de famille. 


Cette année 2015, le jour d’équinoxe d’automne sera le 23 septembre. Vous savez maintenant ce que les Japonaises mangent “御萩” Ohagi cette semaine-là.


Quand j’étais petite, mes grande-mères préparaient Botamochi/Ohagi elles-mêmes. Quel souvenir d’enfance….


Nous avons une expression concernant ce gâteau, Botamochi/Ohagi. "棚から牡丹餅”, "Tana kara Botamochi”, ou "棚ぼた" "Tana bota” dit parmi les jeunes. Cela veut dire "Un Botamochi est tombé dans sa bouche ouverte depuis une étagère." Cela signifie “Avoir une chance sans faire des efforts.”

Nous utilisons souvent cette expression entre nous. C’est drôle d’imaginer cette scène, vous gobez un Botamochi avec la bouche ouverte... 


Mon fils adore ce gâteau. Il a écrit un 俳句, Haiku sur son gâteau préféré, Ohagi (Botamochi).


母作る おはぎ思いて よだれわく Haha tsukuru Ohagi omoïte Yodare waku

"En pensent à Ohagi fait par ma mère, je déborde le salive…"

*Note : Ici, Ohagi est utilisé pour rappeler la saison d’Automne.


Ce Haiku n’est pas très élégant, mais on sent sa passion sur ce gâteau.

Les souvenirs attachés à la bonne nourriture sont quelque chose de très fort, quelques soit le pays. Demandez à Mr PROUST …!

 

Kiyomi

 ようこそ ! Invitez-vous


Chez Les Japonaises !


Atelier cours de cuisine

こちらから => Particuliers

こちらから => Entreprises

Epicerie fine Privée Lille

by Kiyomi