まんじゅう Manjū

"まんじゅう Manjū" est un petit gâteau rond, très populaire au Japon. Il y a plusieurs sortes de Manjū. Le plus standard est de la pâte de farine de blé fourrée à "餡子 Anko”, la pâte sucrée de haricots Azuki cuit à la vapeur.

Chez nous, au Japon, nous n’avons pas l’habitude de finir le repas par un dessert. Nous mangeons des gâteaux avec du thé pour le goûter. 

 

Les "まんじゅう Manjū" sont servis par exemple, lors d'une réunion de commémoration de la mort d’un ascendant en famille.

Pour la cérémonie de rentrée d’école, les nouveaux élèves reçoivent des "紅白まんじゅう Kōhaku Manjū" (traduit "Manjūs Rouge et Blanc"), une paire d’un Manjū rose et un Manjū blanc.

Ce dernier est souvent servi pour une occasion festive comme la rentée, la remise des diplômes et le mariage etc.,… 

 

Les meilleurs  "紅白まんじゅう Kōhaku Manjū"  dans ma vie étaient ceux que j’ai reçu de la part d’une "舞妓 Maiko" devenue nouvelle "芸妓 Geiko".  J’étais chez un tailleur de Kimono à Kyoto pour me faire faire un Kimono de leçons de danse. A un moment, une nouvelle "芸妓 Geiko" en Kimono noir absolument sublime est entrée dans la boutique accompagnée d'une autre personne aussi en Kimono. Elle fessait un tour de salutation dans le quartier pour l’occasion de la coutume de "襟替え Erikae", traduit littéralement "Changement des Cols de Kimono". Lorsque une "舞妓 Maiko", autrement appelé "Jeune geisha apprentie" devient "芸妓 Geiko", professionnellement autonome, elle change de cols de Kimono de celui rouge à celui blanc.  

Cette jeune "芸妓 Geiko" a offert une paire de "紅白まんじゅう Kōhaku Manjū" à la patronne de la boutique. En suite, la patronne me les a offert en me disant “Nous sommes habitués d’en recevoir. Si cela vous fait plaisir, je vais vous les offrir.” 

Cela a été une chouette expérience et une belle chance.

 

Au sujet de "まんじゅう Manjū", il y a un conte de "落語 Rakugo" bien malin.

"落語 Rakugo" sont des contes qui se terminent par une chute drôle. Ils sont racontés par conteurs et il y en a même des conteurs professionnels.

Le titre du conte de "まんじゅう Manjū" est appelé "まんじゅうこわい Manjū kowai" traduits en français "Peur de Manjūs".

 

Le voici :

 

Des jeunes hommes s'ennuyant un peu, se trouvent ensemble. Ces gens là, qui n’avaient certainement pas inventé "l’eau tiède", se questionnaient ce qui leur faisait peur à chacun. Il y en a un qui répond "serpent", un autre suit "araignée" et encore d’autre répond "fantôme" etc.,,

 

Mais il y en a un qui disait rien et les autres lui demande : "Et toi ? Tu as l’air n’es pas concerné…" 

L’autre leur répond "Et moi ? J’ai peur de rien. Je suis un vrai homme et alors… Mais et en effet… Bah oui, si, j’ai peur de …

 

La curiosité des autres monte. "Dis le nous ! Dis le nous !!"

L’homme refuse de leur dire en argumentant "En pensant à cela, ah je commence à avoir peur !!

Puis fini par avouer aux autres : "En effet, j’ai peur de まんじゅう Manjū …"

 

Les autres s'étonnent "Quoi ?? Manjū ??!!! " 

L’homme s’enferme dans une pièce à côté, se cache sous une couverture, en disant aux autres : "J’ai tellement peur et je ne me sens pas bien."

 

Les autres qui n'apprécient pas cet homme ont une idée pour l'embêter. Ils partent de chercher plein de Manjūs et les déposent dans la pièce où l’homme est caché. "Alors alors, nous avons un cadeau pou toi…" et ferme la porte.

 

L’homme allonge son bras de dessous la couverture pour prendre les Manjūs discrètement tout en gémissant derrière la porte “J’ai peur, j’ai peur ! Miam miam ... J’ai peur ... ah que c’est bon !!!”

Les autres commencent à comprendre qu’en effet il adore les Manjūs et qu’ils se sont fait avoir !

 

Mais l’homme continue et leur dit "Maintenant j’ai peur de thé !"

 

Et vous ? Que vous fait peur ?

 

Kiyomi

 ようこそ ! Invitez-vous


Chez Les Japonaises !


Atelier cours de cuisine

こちらから => Particuliers

こちらから => Entreprises

Epicerie fine Privée Lille

by Kiyomi